L'ACTUALITE DU STADE BAGNERAIS
l'actualité du SB
Liens utiles Revue de Presse SB Mag Club Partenaires Accueil

 

 
le magazine du stade bagnérais rugby
A la Une
2018/2019

  • Suite...

Saison 2017/2018

Saison 2016/2017

Saison 2015/2016

Saison 2014/2015

 
l'actualité
 
Les premières foulées du groupe Stadiste
 
 
 
Christophe Cazaux et Sam Brethous ont commencé le travail
L'HEURE DE LA RENTRÉE A SONNÉ POUR LE STADE BAGNÉRAIS
Les Stadistes ont retrouvé le stade Marcel Cazenave pour préparer une nouvelle saison qui s'annonce passionnante.
Le championnat 2017/2018 n'était pas encore terminé, avec encore la finale de Fédérale 1 entre Lavaur et Trélissac qui devait se jouer, que le Stade Bagnérais reprenait déjà le chemin de l'entraînement. Quatre séances durant les deux dernières semaines de juin, avec certes un effectif encore incomplet, vacances pour certains obligent, qui ont permis aux coachs et au préparateur physique d'établir les premiers contacts avec les joueurs. L'occasion pour nous de connaître le sentiment des nouveaux entraîneurs du SB après ces deux semaines écoulées. Interview croisée avec Christophe Cazaux et Sam Brethous.
SB Com : L'entraînement a commencé. Une reprise qui se passe bien ?
Sam Brethous : La reprise se passe bien. Avec le staff nous avons changé l'approche de la saison en démarrant par du rugby. Nous souhaitons que les joueurs maîtrisent complètement le projet de jeu dans un premier temps. Le développement des qualités physiques se fera en juillet. Tous les joueurs n'ont pas encore repris mais le groupe sera au complet pour juillet.
Christophe Cazaux : Cette reprise en juin s’inscrit plus sur une prise de contacts entre le staff, les nouveaux joueurs et les anciens. Cela fait toujours plaisir de se retrouver avec le ballon dans une période où il faut régler beaucoup de problèmes extra sportifs.
SB Com : On a le sentiment qu'il s'est déjà installée beaucoup de complicité entre vous deux. Vous semblez être sur la même longueur d'ondes, avec la même vision du rugby ?
Sam Brethous :
Avec Christophe le courant passe très bien, nous souhaitons garder une identité de jeu bagnéraise et Christophe en est le garant. Nous souhaitons mettre en place un jeu avec beaucoup de circulation de balle ce qui demande une bonne technique individuelle de la part des joueurs. En ce qui me concerne, j'apporte une touche extérieure ce qui nous permet de former un duo complémentaire. Nous échangeons beaucoup et je tiens aussi à saluer Nico (Nicolas Capoferri, préparateur physique Ndlr) qui travaille lui aussi au même niveau que nous dans l'organisation et la mise en place des entraînements afin d'intégrer le travail physique au rugby.
Christophe Cazaux : Si l’on a décidé d’entraîner ensemble c’est qu’on partage la même idée sur le jeu avec beaucoup de déplacement du ballon dans un cadre bien défini et bien établi. Beaucoup de travail a été effectué en amont et donc nous amenons notre touche personnelle sur ces bases très solides.
SB Com : Quel est le planning du groupe Senior jusqu'au 2 septembre, date de la reprise du championnat ?

Sam Brethous : En juillet, l'accent sera donné sur le physique, la mise en place des contacts avec l'organisation de la défense et les phases de conservation. Au niveau de l'état d'esprit, la cohésion sera le fil rouge de cette période afin de transformer ce groupe pour joueur en équipe. Après juillet, les joueurs auront une semaine pour souffler et nous entamerons la dernière ligne droite jusqu'au championnat avec deux matchs amicaux. Je peux dire pour le moment que nous jouerons contre une équipe Espoirs professionnelle, l'autre adversaire reste encore à déterminer.
 Christophe Cazaux : Nous reprenons avec tout le groupe Seniors/Espoirs le 10 juillet jusqu’au 27 juillet avec trois entraînements par semaine, puis huit jours de repos et reprise le 7 août avec deux matchs amicaux sur ce mois d’août avant la reprise du championnat et son premier bloc de quatre matchs.
SB Com : Optimistes pour cette nouvelle saison ?

Sam Brethous : Optimiste... je dirais plutôt déterminé. Nous sommes encore trop loin du championnat pour se prononcer. Nous sommes un nouveau staff et nous voulons apporter notre patte au jeu de l'équipe. En tout cas nous sentons les joueurs concernés et tout le monde va dans le même chemin. Les joueurs sont vraiment réceptifs et nous avons tous à cœur de réaliser une belle saison.
Christophe Cazaux : Ni optimiste ni pessimiste, mais réaliste. Notre objectif principal sera le maintien, avec quand même une petite idée derrière la tête...

Le recrutement n'est pas encore terminé mais il est bien avancé. Les coachs, avec l'aval des Présidents, ont obtenu les signatures de plusieurs joueurs devant et derrière, mais ils souhaitent d'abord conserver un maximum de joueurs qui étaient déjà présents. On connaissaient des départs déjà annoncés à la fin de la saison, auxquels d'autres, aussi imprévisibles qu'inattendus, sont venus s'ajouter. Cela complique un petit peu les choses mais ne déstabilise en rien le Club et encore mois le groupe. Les entraîneurs ont bon espoir que pour la reprise de juillet, le 10 plus précisément, tout sera validé au niveau du recrutement. C'est à ce moment-là que nous en parlerons dans le détail.


2018-07-01
 
       
 
Bagnères et Tarbes en match de préparation la saison dernière à Maubourguet
 
POULE 2 : DE BEAUX DERBIES EN PERSEPCTIVE
Les chemins de Bagnères, Tarbes et Lannemezan vont se croiser cette saison dans une poule riche en oppositions.
"C'est du lourd ! Ça promet", "Super poule !", "On va voir de jolies matchs cette saison", "De jolis derbys en perspective", "Ça va piquer", "Ça augure de bons dimanches après-midi à Cazenave", "J’irai voir Bagnères", "De gros matchs en perspective", "Il va falloir prendre la carte d'abonné pour la saison", "Houlà, ça c'est une poule ! va falloir s'accrocher", "On va voir de jolis matchs cette saison", "Belle celle-là !", "Énorme"... Les internautes n'ont pas tardé à réagir en postant leurs commentaires sur les réseaux sociaux dès qu'ils ont appris la composition de la poule du Stade Bagnérais. Une poule de 12, dense, homogène, si l'on excepte les têtes de série que sont Albi et Tarbes, issus de l'ancienne poule élite, et Lavaur, le champion de France en titre, qui font partie des favoris à la qualification. Lavaur qui évoluait dans la poule du Stade la saison dernière, tout comme Valence d'Agen que Bagnères va donc retrouver. Parmi les autres équipes, pour la plupart de vieilles connaissances, Oloron, Saint Jean de Luz, Anglet et Tyrosse, qui évoluaient dans la même poule la saison dernière et qui se sont toutes qualifiées. Enfin, trois promus : Lannemezan, Marmande et Nafarroa, qui vont avoir comme objectif le maintien et chez lesquels il sera difficile d'aller chercher un résultat.
Une poule géographique passionnante.
Avec Tarbes et Lannemezan dans la poule, le stade Marcel Cazenave va retrouver la belle ambiance des derbies. De quoi enchanter les supporters (et le trésorier) du Stade Bagnérais. A n'en pas douter, les autres équipes se déplaceront aussi avec leur cohorte de supporters ce qui promet de beaux dimanches à Cazenave. Des supporters gâtés puisque les déplacements se feront dans un secteur géographique restreint
, ce qui devrait inciter la "Black Army" à suivre avec encore plus d'assiduité son équipe à l'extérieur. Dans cette poule Sud-Ouest, les oppositions seront passionnantes jusqu'à la fin avec, on l'a dit, trois favoris, Albi, Tarbes et Lavaur, qui se détachent dans la course à la qualification pour les Play-Off. Pour les autres équipes, tout est très indécis tant cette poule est compacte et homogène. Aux Noirs de faire leur place dans ce championnat. Un challenge sportif comme on les aime sur les bords de l'Adour.
Les commentaires.
Roland Bertranne (Coprésident - Pôle Sportif) : "C'est la poule qu'on attendait. C'est une poule intéressante avec de belles têtes d'affiche et des challenges sportifs à relever. Sportivement il faudra s'accrocher mais, bon, on ne désespère de rien. Comme tous les ans, si on peut se qualifier ça sera parfait. On garde confiance avec de très bons entraîneurs et une équipe qui va tenir la route. Je pense que l'on devra figurer dans cette poule. Géographiquement c'est également très bien pour nous avec une grande partie côté Océan. C'est parfait avec des déplacements mesurés. On peut faire les allers-retours dans la journée. Pour un petit club comme nous, c'est déjà très bien de savoir que les dépenses seront mesurées. Ça engage moins de frais. On pourra également compter sur nos nombreux supporters qui suivront. Les duels avec Tarbes et Lannemezan sont à chaque fois de nouveaux challenges et on ira pour faire quelque chose. Ça va faire de bonnes recettes et intéresser les gens sans oublier Tyrosse, Saint-Jean-de-Luz, des clubs porteurs également avec beaucoup de public. Sur le plan sportif, je pense qu'il ne faudra pas se manquer au début dans cette poule très homogène. Il y aura des challenges à notre niveau et ça sera très motivant pour les joueurs."
Christophe Cazaux (Coentraîneur) : "Avec la suppression de la poule d’accession on s’attendait à prendre des équipes à gros budgets et pratiquement professionnelles. Ce sera Albi et Tarbes et vu la configuration géographique nous aurons des derbys et des affiches alléchantes tous les dimanches. Nos fidèles supporters seront ravis."
Sam Brethous (Coentraîneur) : "Une poule très relevée avec de très belles équipes. Toutes les équipes sont des habituées des phases finales de F1. Nous avons les gros morceaux, TPR et Albi, sans oublier le champion du Jean Prat, Lavaur. Quant aux promus, ils ont pratiqué un rugby bien léché la saison dernière. Nous avons les deux derbys avec le CAL et le TPR pour pimenter le tout. Il faudra donc être prêt dès le début du championnat car dans cette poule tous les points seront importants et il n'y aura pas le droit aux trous d'air. Cela promet de belles confrontations à Cazenave."


2018-07-01
 
       
Sam Brethous et Christophe Cazaux succèdent à David Fourtané et Patrick Bentayou
CAZAUX-BRETHOUS AUX COMMANDES DU GROUPE SENIOR
Christophe Cazaux et Samuel Brethous entraîneront l'équipe fanion la saison prochaine.
On le savait depuis déjà quelques semaines, c'est le Bagnérais Christophe Cazaux, entraîneur des Espoirs cette saison, qui prendra en main les lignes arrières de l'équipe 1 du Stade Bagnérais la saison prochaine. L'ancien demi d'ouverture des Noirs, passé par l'école de rugby avec les minimes, puis avec les cadets, champion de France UNSS l'an dernier avec les cadettes à 7 du collège Blanche Odin a construit, aux côtés de Marc Carrère, le Groupe Espoirs cette saison en l'amenant jusqu'aux quarts de finale du championnat de France. Christophe Cazaux est un fervent défenseur du jeu à la "Bagnéraise". Celui que les trois-quarts des Espoirs ont développé tout au long de cette année sportive pour le plus grand plaisir de tous les supporters. Les Coprésidents Roland Bertranne et Daniel Carrère ont pris leur temps pour trouver celui qui lui serait associé pour s'occuper des avants Stadistes la saison prochaine. Après plusieurs contacts et entretiens, leur choix s'est porté sur Samuel Brethous, résidant dans la région de Pau, 33 ans, père de deux enfants (comme Christophe Cazaux), diplômé en management, préparation physique et développement de la performance collective, passé par la Section Paloise (Pro D2), Périgueux (Pro D2), Orthez et Saint Étienne (F1), plus récemment consultant auprès du club CSM Bucuresti (Roumanie), champion de France avec les U16 du Comité du Béarn dont il avait la charge des avants. Un jeune entraîneur par l'âge mais avec déjà une expérience du terrain affirmée. Le Stade Bagnérais souhaite à Christophe et Samuel pleine et totale réussite dans leurs nouvelles fonctions, avec le soutien inconditionnel de tout un Club et de ses supporters.


2018-05-21
       
  Sommaire