L'ACTUALITE DU STADE BAGNERAIS
l'actualité du SB
Liens utiles Revue de Presse SB Mag Club Partenaires Accueil

 

 
le magazine du stade bagnérais rugby
A la Une
2017/2018

Saison 2016/2017

Saison 2015/2016

Saison 2014/2015

 
  l'actualité  
 
Benjamin Arnauné et ses coéquipiers peuvent s'attendre à une farouche opposition dimanche à Cazenave                                  
BAGNÈRES A TOUT À GAGNER
Le Stade Bagnérais doit aller chercher la victoire dimanche face à Bergerac pour bien se positionner dans le championnat.
Avec une victoire à domicile assortie du bonus offensif et une défaite à l'extérieur à un point, les Noirs n'ont jusqu'à présent pas trop mal négocié ce premier bloc qui se termine dimanche face à Bergerac. On peut avoir des regrets sur la dernière sortie des Bagnérais (en fait la première de la saison) où les hommes de Bentayou et Fourtané, privés de joueurs comme Cazorla, Maumus, Bonan, Gélédan, Loustalet, Lambrot devant ou encore Dubarry, Laharrague et Lejeune derrière, excusez du peu, ont manqué de réalisme et parfois même de sérénité. Les Stadistes doivent redresser le tir sur leur terre de Cazenave, retrouver la cohésion et la solidarité qui les caractérise face à une équipe qu'il faut craindre. Bergerac pointe à la 9ème place au classement. Mais les deux résultats des Périgourdins battus de peu à Valence d'Agen lors de la première journée et qui ont dû concéder le nul à domicile face à Rodez alors qu'ils menaient de dix point à la pause sont, pour eux, frustrants. Méfiance donc parce que Bergerac a un besoin impératif de points sous peine de connaître une saison très compliquée.
Bagnères doit aussi prendre des points. Les quatre points de la victoire pour se maintenir en haut du tableau avant d'aborder avec un peu plus de confiance un second bloc de quatre matchs. Un bloc de tous les dangers qui commencera, après une semaine de repos, par un déplacement à Castanet suivi de la réception de Lavaur avant d'aller à Lombez puis de recevoir Blagnac. Mais pour l'instant, et encore pour 48 heures, c'est la réception de Bergerac qui doit occuper tous les esprits dans les rangs Stadistes pour ce match déjà capital pour la suite. Pettigiani et ses coéquipiers se doivent d'être présents au rendez-vous.
Les autres rencontres de la 3ème journée : Saint Sulpice - Lombez ; Valence d'Agen - Lavaur ; Rodez - Castanet ; Graulhet - Trélissac. Blagnac exempt.
Les Espoirs entrent en jeu.
Après trois matchs de préparation, un gagné à Morlaàs, deux perdus face au Stado TPR, la toute nouvelle équipe Espoirs Fédéraux coachée par Marc Carrère et Christophe Cazaux plonge dans le grand bain à Marcel Cazenave avec la première journée du championnat. En amical face au Stado, les Noirs ont pêché dans la conquête, en touche comme en mêlée, mais ont aussi montré que les intentions dans le jeu étaient bien là. Rassurant mais pas suffisant. Dimanche face à Castanet il va falloir avoir des munitions pour mettre en œuvre les bonnes dispositions affichées, surtout face à une équipe réputée très joueuse composée, comme pour le Stade Bagnérais, en grande majorité de joueurs issus du Pôle Jeunes de l'Avenir Castanéen dirigé par le bagnérais (et ami) Jean Louis Dessacs. Les U23 du Stade Bagnérais vont devoir creuser leur trou dans une poule de cinq (Bagnères, Blagnac, Castanet, Lombez et Saint Sulpice) qui s'annonce difficile mais aussi très intéressante. Cela commencera dimanche en lever de rideau de l'équipe Première où il ne faudra pas se manquer pour que les Noirs réussissent leur entrée dans ce championnat Espoirs.
L'autre rencontre de la 1ère journée : Saint Sulpice - Lombez. Blagnac exempt.

Le week-end des Stadistes.
Vendredi 22 septembre :
- Entraînement U14 à 17h00 (stade de La Plaine).
Samedi 23 septembre :
- Entraînement U6, U8, U10, U12 à 14h00 (stade de La Plaine).
- Teulière (Challenge Béarn-Bigorre). Adour/Échez - Bagnères à 15h00 (stade Antoine Ménoni - Vic en Bigorre).
- Balandrade (Challenge Béarn-Bigorre). Adour/Échez - Bagnères à 16h30 (stade Antoine Ménoni - Vic en Bigorre).
- Belascain (Match amical). Adour/Échez/Stado - Bagnères à 16h00 (stade municipal - Bordères sur Échez).
Dimanche 24 septembre :
- Espoirs (Championnat). Bagnères - Castanet à 14h00 (stade Marcel Cazenave).
- Fédérale 1 (Championnat). Bagnères - Bergerac à 15h30 (stade Marcel Cazenave).
 
2017-09-22
 
       
 
La bonne performance réalisée conquête par les Noirs et Blancs n'aura pas suffi à Trélissac                                                   
LES STADISTES ARRACHENT LE BONUS IN-EXTREMIS
Bagnères repart de Dordogne avec un bonus défensif décroché dans les dernières minutes du temps réglementaire.
TRÉLISSAC 23 - BAGNÈRES 18 (MT: 6-8).
Arbitre : M. Alcali (Lyonnais).
Pour Trélissac : 2 E Gajion (44'), Dessoudeix (49'), 2 T ; 3 pénalités (1', 22', 59') Tallet.
Pour Bagnères : 2 E Lopez (23'), Vincent (78'), 1 T (78') de Matier ; 2 P Daragnou (17'), Matier (66').
Stade Bagnérais : Bourhis, Dupuy, Szabo ; Pettigiani (cap), Miro ; Lopez, Seité, Fuxan ; (m) Arnauné, (o)Daragnou ; Carbo, Cabanne, Puigmal, Vincent ; Matier. Sont entrés en jeu : Pambrun, Pujo, Urbaïtis, Dutrey, Degrave, Cayrolle, Barats, Lisbani.

"On repart avec le bonus, et c'est bien payé". Bref résumé de David Fourtané. Parce que l'entraîneur des avants du Stade Bagnérais savait une fois le match terminé, et même avant, qu'il y avait beaucoup mieux à faire pour son équipe dimanche à Trélissac. C'étaient les Périgourdins qui ouvraient la marque sur pénalité dès le coup d'envoi, après exactement 44 secondes de jeu, moment où les Noirs et Blancs se mettaient à la faute à la réception du ballon. S'en suivait une large domination des Stadistes qui occupaient durant de longues minutes les 22m adverses. Trélissac s'en remettait à sa défense pour sauver les meubles et empêcher Bagnères d'inscrire l'essai qui semblait à plusieurs reprise imparable. Trélissac était contré sur ses points forts, notamment sur les ballons portés qui avaient fait tant de mal à Rodez une semaine plus tôt. Contrés aussi en conquête, en particulier en touche, et par une défense Stadiste bien en place. Il fallait attendre le quart d'heure de jeu pour voir les Bagnérais enfin égaliser par l'intermédiaire de Cédric Daragnou qui passait une pénalité de 52m suite une faute Périgourdine en mêlée. Trélissac reprenait le score dans la foulée mais c'était Bagnères qui tenait le plus souvent le ballon. Dans les 30m adverses, Benjamin Arnauné glissait devant la défense des Rouges et Noirs pour servir dans le couloir Guilhem Lopez qui après un raffut sur le dernier défenseur allait aplatir dans un mouchoir de poche. Du bord de la touche Jordan Matier manquait de peu la transformation mais le Stade prenait logiquement l'avantage au tableau d'affichage. Deux points d'avance (il aurait pu ou dû y en avoir plus) que Pettigiani conservaient jusqu'à la pause malgré une grosse frayeur dans les arrêts de jeu du premier acte.
Sept minutes catastrophe.
Comme l'an passé à l'extérieur, Les Noirs et Blancs connaissaient leur temps faible. Celui qui leur avait été souvent fatal la saison dernière. En vingt minutes ils encaissaient un cuisant 17 à 0. Un premier essai dès l'entame de la seconde mi-temps où les Stadistes avaient du mal à sortir de leurs 22m, trouvaient sous la pression une petite touche. La cocotte Trélissacoise (la seule bien exécutée du match) franchissait la ligne. Un second essai quatre minutes plus tard. Sur une chandelle mal ajustée, l'ailier de Trélissac bénéficiait d'un rebond bien chanceux, fixait le dernier défenseur pour aller sous les poteaux. Deux essais transformés en sept minutes et une pénalité peu avant l'heure de jeu offraient un break conséquent à des locaux qui n'en espéraient pas autant de la part de leur adversaire. Bagnères tentait bien de réagir mais Trélissac gérait bien bien la partie au pied, fort d'un vent favorable qui leur permettait d'occuper le camp Stadiste. Les Noirs et Blancs ne se décourageaient pas pour autant. Leurs nombreuses initiatives dans les dix dernières finissaient par être récompensées. C'est d'abord Xavier Lisbani qui était tout près de marquer mais le dernier défenseur boxait le ballon au moment où le pilier bagnérais allait aplatir. La mêlée Bagnérais prenait définitivement le dessus sur sa rivale. C'est d'ailleurs sur cet exercice que le Stade allait enfin scorer. Trélissac se faisait chiper le ballon dans ses 22m sur son introduction. Yann Cayrolle, entré en cours de jeu derrière son pack, servait Jérôme Vincent en bout de ligne qui inscrivait l'essai du bonus. Un bonus conforté par la transformation difficile réussie par Matier. Deux minutes à jouer plus les arrêts de jeu et Bagnères faisait le forcing pour décrocher la victoire. mais la défense Trélissacois tenait bon. Bagnères repartait avec un point, insuffisant pour certains, heureux pour d'autres. Maintenant, au travail pour préparer la venue de Bergerac.
Les réactions après la rencontre.
 
2017-09-18
 
       
 
Laurent Meynier balle en main s'est heurté comme son équipe à une belle équipe du Stado TPR                                     
Match amical Espoirs.
BAGNÈRES SUBIT LA LOI DU STADO

Comme à l'aller le Stade Bagnérais s'est incliné en match amical retour face au Stado TPR .
STADO TPR 40 - BAGNÈRES 12 (MT: 21-7).
Arbitre : M. Fourcade (Lyonnais).
Pour Bagnères : 2 E Baqué (15’), Ruiz (68’).
Stade Bagnérais : Acosta, Viau, Manse ; Ruiz, Tapie ; Garcia, Labadie, Baqué (cap) ; Danos( m), Dulucq (o) ; Meynier,  Jouanicou, Saubié, Motsch ; Grout. Sont entrés en jeu : Brau, Duboscq, Compagnet, Duclos, Gentilé, Gayri, Salette, Ibos, Padroni.

Les Espoirs jouaient samedi leur dernier match de préparation, à Barbazan face aux Espoirs Tarbais vainqueurs à Cazenave une semaine plus tôt. Une revanche placée sous le signe d'un ultime galop d'essai pour les hommes de Christophe Cazaux et de Marc Carrère. Malheureusement l'issue de la rencontre ne fut pas en faveur des Haut-Bigourdans qui étaient rapidement cueillis à froid par deux essais (5 et 9’). Si le premier était le fruit d'un bon travail du pack Tarbais après une touche à 5m de la ligne Bagnéraise, le deuxième fut inscrit par Cooper qui avait pas mal de réussite après un coup de pied hasardeux récupéré adroitement par l'ouvreur Tarbais. Une entame compliquée et rageante. À ce moment là les Bagnérais tenaient bien le ballon, réussissant de beaux enchaînements offensifs notamment par l'intermédiaire d'une ligne de trois quart adroite et opportuniste. Après une possession bien menée par les Noirs et Blancs et d'un gros travail des avants, Dorian Baqué s'extirpait d'un maul porté afin de réduire la marque (14’). Les Noirs revenaient à (14-5). Une première mi-temps moyenne des Stadistes avec notamment des pénal touches non trouvées, qui se transformaient en munitions pour les hommes du duo Caïe-Lapenne. Il n'en fallait pas plus pour permettre aux Tarbais d'accroître leur avantage juste avant la pause (21-7).
Au retour des vestiaires, ce n'est pas le vent du nord assez violent pour un mois de septembre qui cueillait à froid les Stadistes mais le troisième ligne aile  Vuillecard qui après une percée de plus de 40m passait en revue la défense Bagnéraise et inscrivait le quatrième essai pour les siens. C'est alors, même handicapés par une mêlée friable, les Bagnérais conservaient le ballon sur de longs temps de jeu. Une conservation positive et encourageante en vu du premier match de championnat dans une semaine. Maxime Ruiz en filou trouva la faille, résultant d'une bonne séquence Bagnéraise. Malheureusement les Tarbais, plus réguliers, inscrivaient deux derniers essais dans les dix dernières minutes dans une fin de match à sens unique.
40-12, score final. Un résultat sévère pour les Bagnérais qui ont fait l'effort d'envoyer du jeu malgré le fait d'avoir été menés tout au long de la partie. De petites imprécisions et des passages à vide notamment en début et en fin de match font que le score est lourd mais ne reflète pas forcement la physionomie d'une rencontre disputée.

Samedi au stade du Rensou de Tournay, match amical : Tournay (
Équipe 1) 21 - Haute Bigorre XV (Belascain) 21. Un bon match de reprise pour HBXV.
Les commentaires à la fin du match.
 
 
2017-09-18
 
       
 
Une reprise difficile pour les Teulière (notre photo) et les Balandrade du SB                                                         
Challenge Béarn-Bigorre.
LES TEULIÈRE ET LES BALANDRADE TROP JUSTES FACE À OLORON

Une reprise de saison officielle difficile pour les Cadets du Stade Bagnérais.
TEULIÈRE. BAGNÈRES 10 - OLORON 33 (MT: 0-28).
Arbitre : M. Claverie (Armagnac Bigorre).
Pour Bagnères : 1 E Jegun (70’) ; 1D (63'), 1T (70') Cazaux.
Pour Oloron : 5E (3', 5', 25', 28', 48') ; 4T.
Stade Bagnérais : Bongini, Buey, Carrère ; Salinas, Fermon ; Di Giorgio, Saura Saint Martin, Siméon ; Vergès (m). Cazaux (o) (cap) ; Bébiot, Sudra, Jegun, Helkadiri ; Carmouze. Sont entrés en jeu : Monmayrant, Guinle, Dubau, Laffon, Destarac, Manse.

"On est en complète reconstruction" confiait le coentraîneur des Teulière du SB Alain Abadie aux côtés de Sébastien Pambrun à l'issue d'un match dominé par les Béarnais. Face à une toute nouvelle équipe qui a manqué de repères et de conquête durant toute une mi-temps, Oloron a mis de suite son jeu en place, monopolisant le ballon, inscrivant deux essais dans les cinq premières minutes du match. Les Noirs et Blancs resserraient leur défense mais trop de ballons rendus à l'adversaire, soit au pied, soit sur leurs propres lancers en touche, les privaient de munitions. Oloron inscrivait deux nouveaux essais avant la pause sans que les Stadistes n'aient pu inscrire le moindre point.
La seconde période allait être plus équilibrée. Elle allait même être remportée par des Bagnérais qui trouvaient enfin une meilleure entente sur le terrain. Cela n'empêchait pas les visiteurs d'inscrire un nouvel essai non transformé, une fois de plus sur un ballon rendu au pied. Un drop du capitaine Baptiste Cazaux débloquait enfin le tableau d'affichage pour les Stadistes. S'en suivait une belle domination des Noirs et Blancs qui se voyaient refuser injustement un essai de leurs avants mais qui étaient récompensés de tous leurs efforts quelques minutes plus tard par un essai de leur 3/4 centre Jegun, transformé par Cazaux. Une lourde défaite qui pointe du doigt tout le travail qu'il reste encore à accomplir.

Les Juniors sur courant alternatif.
BALANDRADE. BAGNÈRES 17 - OLORON 26 (MT: 7-14).
Arbitre : M. Fédacou (Armagnac Bigorre).
Pour Bagnères : 2E Dantagnan (35’+5'), Domerc (49') ; 1P (65'), 2T Vidal.
Pour Oloron : 4E (13', 17', 55', 69') ; 3T.
Stade Bagnérais : Dubau, Derghali, Domingos ; Lemenu, De Vries ; Desbois, Moreilhon, Olmédo ; Deyris (m), Vidal (o) (cap) ; Férodet, Dantagnan, Barrère, Domerc ; Manse Y. Sont entrés en jeu : Manse J., Arnauné, Maillard, Sibers, Ponnau, Lejeune, Abadie.
L'envie était du côté Oloronais en début de match. Les Bagnérais, à l'évidence très fébriles et privés de ballons, subissaient les assauts Béarnais. La domination des visiteurs était récompensée par deux essais transformés en un peu plus d'un quart d'heure de jeu. Les Stadistes tentaient bien de réagir, mettaient les Oloronais à la faute, mais la réussite dans les tentatives de pénalités ne souriait pas à Théo Vidal, le buteur Stadiste. Les Noirs et Blancs tenaient un peu plus le ballon. Après une longue domination territoriale dans les 22m adverses, le 3/4 centre Lucas Dantagnan finissait par franchir la ligne pour un essai dans les arrêts de jeu de la première période transformé par son capitaine Vidal.
La rencontre s'équilibrait à le reprise. La défense Bagnéraise, plus agressive qu'en première période, contenait enfin les initiatives des Béarnais. Les Noirs et Blancs prenaient le jeu à leur compte et inscrivait l'essai de l'égalisation par l'intermédiaire le leur 3/4 aile Julien Domerc venu prêter main forte à un pilonnage en règle de ses avants sur la ligne Oloronaise. Les Bleus reprenaient du poil de la bête en inscrivant un troisième essai sur un ballon porté parfaitement exécuté. Bagnères tentait bien de revenir mais se découvrait en défense pour offrir le dernier essai aux visiteurs. Une défaite pour le premier match officiel, même en Challenge, ce n'est jamais bon à accuser. Il y a encore beaucoup de travail pour retrouver un collectif dans ce groupe largement remanié et un niveau de jeu à la hauteur de celui qui avait été atteint la saison dernière.
 
2017-09-18
 
       
 
Les Noirs vont avoir fort à faire face à la puissance de Trélissac                                                                      
LE STADE BAGNÉRAIS SE TESTE À TRÉLISSAC DIMANCHE À 15H30
C'est un premier déplacement difficile qui attend Pettigiani et ses coéquipiers dimanche en Dordogne.
Forts de leur victoire bonifiée dimanche dernier pour l'ouverture du championnat, c'est avec un certain capital confiance que les Bagnérais vont faire le déplacement dimanche en Dordogne. Mais point trop s'en faut parce que Trélissac, même battu lors de la première journée, a posé des problèmes à Rodez de part la densité de ses avants et sa maîtrise dans les ballons portés que les Ruthénois ont eu beaucoup de mal à défendre. Voilà les Stadistes prévenus. Mais au-delà de cela, les Bagnérais ont aussi des arguments à faire valoir, ceux qu'ils ont mis en valeur dimanche dernier. L'essentiel pour les Noirs sera de ne pas tarder à entrer dans le match, ce qui n'a pas été le cas face à Graulhet. Il ne faudra pas se chercher longtemps sur le terrain. Les Stadistes devront soigner la conquête et la défense, être réalistes et disciplinés pour espérer ramener des points de ce second rendez vous avec le championnat, cette fois-ci à l'extérieur, en terre Trélissacoise. On peut d'ores et déjà le dire, ce match est un véritable test pour le Stade Bagnérais. À lui de relever le défi que va lui proposer le club de la banlieue de Périgueux.
Les rencontres du week-end.
Vendredi 15 septembre :
- Entraînement U14 à 17h (Stade de La Plaine).
Samedi 16 septembre :
- Entraînement U6 - U8 - U10 - U12 à 14h (Stade de La Plaine)
- Teulière : Challenge Béarn Bigorre - Bagnères - Oloron à 14h30 (Stade Marcel Cazenave).
- Balandrade : Challenge Béarn Bigorre - Bagnères - Oloron à 16h00 (Stade Marcel Cazenave).
- Espoirs : Amical - Stado TPR - Bagnères à 16h00 (Stade Pierre Bory de Barbazan Debat).
- Belascain : Amical - Tournay (équipe 1) - Haute Bigorre XV à 17h (Stade du Rensou de Tournay).
Dimanche 17 septembre :
- Fédérale 1 : Trélissac - Bagnères à 15h30 (Stade Firmin Daudou de Trélissac).
2017-09-15
 
       
 
Xavier Lisbani détonateur de l'équipe dès son entrée sur le terrain                                                               
BAGNÈRES BONIFIE SON ENTRÉE DANS LE CHAMPIONNAT
Les Noirs ouvrent leur saison par une victoire bonifiée (39 à 3) face à Graulhet.
STADE BAGNÉRAIS 39 (BO) - GRAULHET 3 (MT 13-3).
Stade Marcel Cazenave.
Arbitre : M. Trieux (Béarn), assisté de MM. Laloo et Sergent (Béarn).
Pour Bagnères : 5 E Lisbani (40'), Cabanne (44'), Vincent (46'), de pénalité (53'), Fuxan (69') ; 4 T (40', 46', 53', 69)' et 2 P (20', 31') Matier.
Pour Graulhet : 1 P Weersma (2').
Stade Bagnérais : Matier ; Vincent (Puigmal, 59'), Dubarry, Cabanne, Carbo ; (o) Cayrolle, (m) Arnauné (Lassalle, 68') Seité, Cazorla (Fuxan, 61'), Lopez ; Miro (Dutrey, 71'), Pettigiani (cap) (Bonan, 49') ; Maumus (Lisbani, 28'), Dupuy (Pujo, 49'), Bourhis (Pambrun, 49').

"C'était le premier match et on a démarré la peur au ventre" confiait dans les vestiaires le capitaine des Noirs Sébastien Pettigiani. Les Stadistes sont entrés sur le terrain crispés, ayant du mal à se libérer dans un stade plein, comme souvent d'ailleurs. Une fébrilité qui convenait aux Graulhétois qui ouvraient le score sur pénalité. Ce seront leurs seuls et uniques points de la rencontre. Une première moitié de mi-temps durant laquelle les Noirs doutaient et se faisaient contrer en conquête mais égalisaient par l'intermédiaire de leur buteur Jordan Matier. Bagnères se libérait enfin à la demi-heure de jeu, moment où Xavier Lisbani entrait en jeu. Et ce n'était pas le fait du hasard. Le "fils de" mettait son équipe sur orbite. Matier donnait l'avantage aux siens sur une nouvelle pénalité provoquée par le demi de mêlée Benjamin Arnauné repris sous les poteaux adverses après une pénalité rapidement jouée à la main. La mêlée Stadiste prenait définitivement le dessus sur sa rivale. Après un pilonnage en règle de la ligne de but Graulhétoise, l'omniprésent "Lisba" inscrivait le premier essai Bagnérais.
Les Noirs mettent leur jeu en place à la reprise.
Quatre essais et plus un seul point encaissé grâce à une belle défense agressive et bien en place, décourageante pour les visiteurs qui subissaient les assauts Stadistes orchestrés par la charnière Arnauné-Cayrolle. C'est d'abord Jérôme Cabanne, bien servi par son demi de mêlée qui franchissait la ligne. Dany Cazorla récupérait un ballon perdu par les Graulhétois. Le 3ème ligne centre servait son ailier Jérôme Vincent pour un nouvel essai imparable. Une pénal touche pour les Noirs, un ballon porté qui emporte tout écroulé par les Blancs de Graulhet. Essai de pénalité accordé fort logiquement par M. Trieux. Le cinquième et dernier essai sera l'œuvre du 3ème ligne Nicolas Fuxan entré en cours de jeu qui pointant dans l'en-but derrière sa mêlée qui concassait sa rivale à cinq mètres de la ligne.
Avec cinq essais inscrits, une conquête performante et une volonté d'animer le jeu chaque fois que l'occasion se présentait, le Stade Bagnérais a réussi son retour en championnat devant, une fois de plus, un public venu en nombre copieusement garnir les tribunes de Marcel Cazenave. Maintenant, il faut rester humbles. Le championnat ne fait que commencer et la saison sera longue. Mais cette première journée doit donner confiance aux hommes de Bentayou et Fourtané qui vont se remettre au travail dès cette semaine pour préparer un déplacement qui s'annonce très difficile dimanche prochain à Trélissac.
Les commentaires du 3ème ligne Guilhem Lopez.
 
 
2017-09-11
 
       
 
Dernier match de réglages pour les Stadistes vendredi face à Morlaàs                                                               
DERNIER GALOP D'ESSAI POUR LE STADE BAGNÉRAIS
Bagnères joue son dernier match de préparation vendredi à 21h au stade des Cordeliers de Morlaàs. Les Espoirs ouvriront la soirée à 19h30.
Après un premier match amical prometteur face au Stado TPR, des sessions d'entraînements soutenues, et une journée de stage "satisfaisante" aux dires de l'entraîneur des avants Stadistes David Fourtané, "l'éternel insatisfait" comme il se qualifie lui-même, les Noirs se déplacent à Morlaàs, pensionnaire de Fédérale 2, pour un dernier match amical avant le début du championnat le 10 septembre à Marcel Cazenave avec la réception de Graulhet. Cet ultime match de préparation va être l'occasion pour Pettigiani et ses hommes de voir où ils en sont dans leur progression tant au niveau de la conquête, des enchaînements de jeu et des automatismes sur le terrain. Après un premier match amical rassurant, les Bagnérais vont chercher à se rassurer un peu plus. Coup d'envoi à 21h.
Première sortie des Espoirs Fédéraux.
Le championnat démarre le 24 septembre à Bagnères contre Castanet pour la toute nouvelle équipe Espoirs du Stade Bagnérais entraînée par Marc Carrère et Christophe Cazaux. Pour préparer cette échéance les U23 jouent un premier match amical en lever de rideau de l'équipe première à 19h30 face à l'équipe de Fédérale B de Morlaàs. Un premier test important pour un groupe qui va découvrir une nouvelle compétition dans quelques semaines. Au jour d'aujourd'hui on est encore dans l'inconnue en ce qui concerne cette nouvelle équipe. On y verra certainement un peu plus clair à l'issue de la rencontre. Un second match de préparation est programmé le 10 septembre à Cazenave à 14h en lever de rideau de Bagnères - Graulhet où les Espoirs du Stade Bagnérais accueilleront leurs homologues du Stado TPR.
On ne change pas les bonnes habitudes au Stade Bagnérais.
Les repas d'avant match ont connu un franc succès la saison dernière. C'est la raison pour laquelle la "dream team" des bénévoles du SB et son Maître Queux Henri Claverie, épaulé par Dominique Avrillier et Frédéric Armagnac, ont décidé de remettre les couverts dès le 10 septembre. Pensez à réserver, c'est beaucoup plus prudent.
 
 
 
2017-08-31 
 
       
 
Un premier match de préparation prometteur pour le Stade Bagnérais                                                                 
LE STADE BAGNÉRAIS S'INCLINE SANS DÉMÉRITER FACE AU STADO TPR
Malgré la défaite (29 à 15), les Noirs et Blancs ont fait preuve de beaucoup de solidarité face aux voisins Tarbais.
STADE BAGNÉRAIS 15 - STADO TPR 29 (MT 15-8).
Stade du Bouscarret de Maubourguet.
Pour Bagnères : 2 E Carbo (9'), Cazorla (40') ; 1 P (33'), 1 T 40') Matier.
Pour Stade TPR : 4 E (19', 46', 64', 76') ; 1P 2'), 3T (46','64', 76').
Stade Bagnérais (le groupe) : Lisbani, Pujo, Pambrun, Viau F., Bourhis, Jordan Peduto, Maumus, Dupuy, Szabo, Pettigiani, Miro, Bonan, Urbaïtis, Lopez, Cazorla, Dutrey, Seité, Baqué, Loustalet ; Arnauné, Lassalle, Cabanne, Puigmal, Ibos, Carbo, Vincent, Cayrolle, Dubarry, Barats, Diaz, Lejeune, Matier.

Chaque équipe a eu sa mi-temps. La première à l'avantage du Stade Bagnérais, la seconde du Stado TPR. Même si les Tarbais ouvraient le score sur pénalité, c'était les Stadistes qui prenaient le jeu à leur compte. Dominateurs en conquête, en particulier en mêlée, les Noirs et Blancs mettaient la main sur le ballon. Ils étaient récompensés par un bel essai de Christophe Carbo qui concluait sur son aile une bon enchaînement des ses avants. Le STPR reprenait le score par un essai en bout de ligne avant que Jordan Matier n'égalise sur pénalité. À quelques minutes de la pause, les Stadistes bénéficiaient d'une pénal-touche à cinq mètres de la ligne. Dany Cazorla profitait de la progression de son pack pour inscrire un second essai. Matier transformait du bord de la ligne de touche. Le Stade Bagnérais virait avec une avance de sept points à la pause.
Le second acte était tout à l'avantage du STPR. Une mêlée retrouvée face à un pack grandement remaniée côté Stadiste, David Fourtané ayant décidé de faire une très large revue d'effectif devant, tout comme Patrick Bentayou derrière. Ce genre de match sert d'abord à cela. Les Rouges et Blancs profitaient des défaillances Stadistes sur leur propre conquête pour inscrire trois essais sur des lancements (touches ou mêlées) Noirs et Blancs. Les Bagnérais, privés de ballon, n'allaient plus inscrire le moindre point. Malgré la défaite qui paraît toutefois logique, il y a de bonnes choses à retenir de ce premier match de préparation. En premier lieu la générosité et la solidarité défensive des Bagnérais tout au long de la rencontre, la bonne conquête et la bonne mêlée en première période, et les nombreuses prises d'initiatives d'une ligne de trois quarts, certes encore en manque de repères, qui a montré une volonté de jouer intéressante. À n'en pas douter, le staff et les joueurs vont tirer de nombreux enseignements de ce premier match de préparation face à un prétendant à la montée en Pro D2. Même si les Noirs et Blancs se sont inclinés, ils ont fait preuve de beaucoup de vaillance. Cette vaillance qui les caractérise depuis plusieurs saisons et qui a fait une fois de plus plaisir aux nombreux supporters qui avaient fait le déplacement à Maubourguet. Dès mardi, les Stadistes vont se remettre sérieusement au travail avec comme objectif, être prêts le 10 septembre, jour du coup d'envoi du championnat.
Les réactions d'après match.
 
2017-08-20
 
       
 
Les Stadistes ouvrent leur saison par un match amical face à Tarbes                                                             
     
   
     
 
                                                       
BAGNÈRES PRÉPARE SON PREMIER MATCH
Le Stade Bagnérais lance sa saison le 19 août à Maubourguet face au Stado TPR.
"À partir de maintenant on passe en mode championnat". Ce sont les premiers mots de David Fourtané aux joueurs lors de l'entraînement à quelques jours du premier match de préparation de la saison du Stade Bagnérais. C'est par un derby, un Tarbes - Bagnères qui rappellera forcément quelques souvenirs aux plus (ou moins) anciens, face à un club de la poule de fédérale 1 d'accession, prétendant à la montée en Pro D2, que les Noirs vont attaquer leur saison samedi à 18h au stade du Bouscarret de Maubourguet. Même si ce n'est qu'un match amical, cette rencontre  aura valeur de test pour les Noirs et Blancs de Haute Bigorre face à des tarbais très certainement revanchards envers eux-mêmes après leur victoire en demi-teinte lors de leur premier match de préparation à Rodez, futur adversaire des Stadistes en championnat.
Depuis plusieurs semaines, le groupe Stadiste travaille dur. Les entraînements ont été intensifiés, pour ne par dire durcis, par rapport à l'an dernier à la même époque. Les coachs et les préparateurs physiques ont accéléré le tempo et augmenté le volume de travail. Le physique d'abord avec de grosses exigences de Lenny Bautista et Nicolas Capoferri auxquelles le groupe a adhéré avec beaucoup de générosité, du terrain à la salle de musculation. David Fourtané, toujours avec le souci du travail bien fait, a multiplié les combinaisons en touche, les ballons portés, rucks et diverses lancements avec la volonté de créer de la continuité dans le jeu. Faire vivre le ballon avec le plus de vitesse et de justesse technique possible, créer ou d'adapter à différentes situations, et les enchaînements avants- trois quarts ont fait parti pour les lignes arrières des priorités de Patrick Bentayou. Un style d'entrainement qui peut laisser penser que les Bagnérais voudront produire encore plus de jeu cette saison avec un rugby de mouvement dynamique. On sera un peu mieux éclairé sur les intentions des Noirs dès ce premier match de préparation au championnat, avec très probablement un groupe très élargi (Équipe 1 et Espoirs), au cours duquel les coachs pourront cibler les secteurs de jeu à travailler plus que d'autres, peaufiner les automatismes ainsi que apprécier les performances individuelles de leurs joueurs dans le but plus en place et plus performants dès le second match amical le 1er septembre à Morlaàs. C'est après ces deux tests que l'on basculera dans le championnat qui débute le 10 septembre à Bagnères.
Patrick Bentayou : les entraînements et le premier match amical du SB
 
 
Lenny Bautista préparateur physique : la préparation des joueurs pendant l'été.
 

Stade Bagnérais - Stado TPR : samedi 19 août à 18h, stade du Bouscarret de Maubourguet.
 
2017-08-12
 
       
 
David Fourtané et Patrick Bentayou  les entraîneurs du Stade Bagnérais                                                                 
BENTAYOU : "CONTINUER À BIEN VIVRE EN FÉDÉRALE 1"
Patrick Bentayou, le coentraîneur du Stade Bagnérais, évoque les grands axes de la saison 2017/2018.
Après avoir dressé le bilan de la saison écoulée lors de la dernière assemblée générale du Stade Bagnérais (lire), Patrick Bentayou, entraîneur du SB avec son complice David Fourtané (toujours aussi peu bavard), a fait le point sur l'intersaison et commenté le nouveau championnat qui va débuter le 10 septembre à Marcel Cazenave.
Une poule "Toulousaine".
Nous sommes dans une poule que j'appellerai "Toulousaine". Une poule pas facile. L'équipe de Rodez qui s'est renforcée énormément, l'équipe de Blagnac aussi. Valence d'Agen qui a toujours des entrées et des sorties mais qui a toujours des joueurs de renom qui arrivent dans leur équipe et Lavaur, le demi-finaliste, qui de renforce de façon importante. Après il ne faut pas oublier nos "meilleurs ennemis", Lombez qui vont se renforcer, comme les autre d'ailleurs, avec la "mort" du FC Auch puis beaucoup de joueurs d'Auch vont dans des équipes de la poule. À mon avis, tous les matchs seront à prendre au sérieux. Ça va être souvent des matchs au couteau. Il va falloir qu'on reste solidaires, que ce soit les supporters, dirigeants, joueurs et entraîneurs, pour réussir à lutter et à batailler tout au long de cette saison.
Le recrutement, la préparation, le staff, les entraînements, les objectifs.
Des joueurs sont partis, ils ont été remplacés. On n'a pas fait de surenchères au niveau de l'effectif. L'équipe ressemblera à peu près à celle de l'année dernière. Notre buteur Christophe Dasque est parti, c'est Jordan Matier, qui vient de Lavaur, qui lui succèdera. Jérémy Laharrague, Maxime Lassalle, Cédric Daragnou ou encore Romain Dulucq, encore Belascain, peuvent aussi se charger de buter.  On pourra voir les joueurs sur le pré le 19 août puisqu'on fera un match contre le TPR pour les fêtes de Maubourguet. Le 26 août on fait un stage qui se clôturera avec un match à Cazenave ouvert au public entre les "possibles" et les "probables", et ensuite nous jouons le premier week-end de septembre, le vendredi soir, à Morlaàs avec les deux équipes, Espoirs et équipe première. Par rapport au staff, le seul changement au niveau de l'ensemble du staff c'est Alexandre Maudou, responsable de trois-quarts de l'équipe réserve, qui a une mutation professionnelle sur Bordeaux et qui quitte donc le groupe, remplacé par Christophe Cazaux.
Pour les entraînements cette année, vous n'êtes pas sans savoir que l'équipe de Nationale B n'existera plus. Maintenant ce sera des Espoirs. Les entraînements seront donc en corrélation avec les Belascain, les Espoirs, et l'équipe Une. On va mettre une passerelle entre les trois catégories pour essayer d'optimiser leurs performances afin que les Belascain puissent jouer en Espoirs, que les Espoirs puissent jouer en Belascain, et des Espoirs, voire des Belascain, puissent jouer en équipe Une. C'est notre objectif, celui du club aussi, que des jeunes issus de la formation du SB, voire des Hautes Pyrénées, puissent jouer en fédérale 1.
L'objectif cette saison sera encore de continuer à bien vivre en fédérale 1, continuer à donner des émotions, que moi le premier je reçois et les supporters je l'espère aussi, d'asseoir notre club en fédérale 1. Donc on va parler de maintien mais avec l'appétit qui vient, d'essayer de se qualifier et donc de viser les phases finales. Par rapport au travail que demande le maintien du club en fédérale 1, c'est un combat perpétuel pour les dirigeants, les entraîneurs, pour arriver à avoir un recrutement le meilleur possible pour qu'on puisse continuer à vivre en fédérale 1. Sans que cela paraisse, c'est un travail énorme pour continuer à être performants. Avec David
(Ndlr : David Fourtané) et les dirigeants, on sait très bien que la saison se joue à ce moment là. Si on se relâche à l'intersaison et si on ne fait pas l'effort de récupérer des joueurs, on sait très bien qu'on sera en difficulté très vite dans la saison. Après, c'est un combat pour les joueurs tout au long de l'année pour faire des performances sur le terrain, comme pour les supporters dans les tribunes. Il faut tous se motiver pour la saison à venir. C'est ce qu'on souhaite.
Propos recueillis lors de l'Assemblée Générale du Stade Bagnérais, le 25 juillet 2017.
2017-08-02
 
       
  Sommaire